Défi: bonne affaire immobilière 4 -Division

Bonne affaire épisode 4: La division

"Une bonne affaire cela ne se trouve pas , ça se crée" et pour illustrer ce concept, la vidéo d’aujourd’hui parle de division immobilière. Pour  cette quatrième bonne affaire nous allons en France, à Valenciennes. Ville du Nord avec plusieurs écoles et universités. Et si j'ai choisis la France pour parler de division ce n'est pas pour rien. 

More...

La division immobilière est un des meilleurs moyen de se créer une bonne affaire. Et ce peu importe le pays. En Belgique les divisions sont très réglementées. Si vous débutez en immobilier sachez que vous devrez rentrer un permis d'urbanisme. Une autre option est tout simplement de passer la frontière, en effet le nord de la France reste propice aux investissements, les divisions ne nécessitent pas de permis et c'est tout à coté.

Plus de détails sur mon défi

La division: Le jour et la nuit entre la Belgique et la France:

En Belgique toute division nécessite un permis d’urbanisme. En effet, aussi bien en région bruxelloise qu’en Wallonie la modification du nombre d’unités de logement est soumise à permis d’urbanisme.

En France ce n’est pas le cas. Les travaux sur constructions existantes ne sont pas, en principe, soumis à permis de construire.

Il existe quelques exceptions mais en gros tout est ok si :

  • Vous ne touchez pas aux murs extérieurs
  • Le bien n’est pas dans un secteur sauvegardé ou inscrit comme monuments historiques
  • Pas de modification de la structure porteuse ou de la façade du bâtiment

Bref, en France, diviser une maison en appartements ne nécessite pas de déclaration préalable ni de permis de construire si cette maison n’est ni en zone sauvegardée, ni classée, qu’elle ne présente pas d’intérêt patrimonial ou paysager et à condition de ne pas effectuer de travaux extérieurs ou d’agrandissement.

La division et la copropriété

Diviser une maison est en fait plus simple que diviser un appartement. Pourquoi ? Dès que l’on parle d’appartement on parle aussi de copropriété.

La première chose à vérifier : le règlement de copropriété. Car même si la division est tout à fait légale, un règlement de copropriété peut l’interdire dans un immeuble.

Si ce n’est pas interdit vous avez deux options principales.

Le réaménagement intérieur

Dans une copropriété il est interdit de toucher aux parties communes et aux structures porteuses. Si vous respectez cette règle, vous pouvez réaménager l’espace intérieur de votre appartement comme vous le voulez, y compris créer plusieurs logements. Dans un prochain article nous verrons comment profiter de ce type de division en Belgique et éviter le permis d’urbanisme grâce à la collocation.

La division juridique

Vous diviser votre appartement en deux nouveaux lots distincts. Comme vous créez plusieurs lots, il faut refaire la répartition des charges, la faire valider et mettre à jours le règlement de copropriété.

En résumé pour la copropriété

Pour pouvoir revendre chaque lot séparément la division juridique est nécessaire. Par contre si vous désirez simplement augmenter votre rendement locatif, le réaménagement intérieur suffit. Et ces deux options sont tout à fait légales.

La suite en vidéo :

Bonne affaire division
Stéphane
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments